Google Shopping

Comment fonctionne Google Shopping ?

Google shopping est le comparateur de prix de Google. Il s’agit d’un levier très puissant pour les e-commerçants. En utilisant Google Shopping, vous pouvez présenter vos produits dès la page de résultats de Google en fonction des requêtes des internautes.

Google Shopping sur la page de résultats de Google

Google Shopping sur la page de résultats de Google

Nous allons envoyer à Google un fichier contenant votre catalogue et les informations de chacun de vos produits. La qualité de ce flux est la clé de bonnes performances sur Google Shopping. Ce fichier sera traité par l’intermédiaire du centre pour les marchands, Google Merchant Center.

Il faut donc envoyer un maximum d’informations de qualité.

La gestion de Google Shopping consiste en différents points.

Elaboration de la stratégie

  • Création de différentes campagnes et gestion de leur priorités en fonction de vos objectifs
  • Gestion des paramètres de campagnes, budgets et suivi des performances.
  • Ciblage des zones géographiques spécifiques et ajustement des enchères afin de les adapter à vos objectifs.ScreenClip

Optimisation de la qualité des données

L’amélioration de la qualité des données permet de présenter le bon produit à la bonne personne

  • Maintien de la qualité de votre flux, correction des erreurs et suivi du compte Google Merchant Center.
  • Gestion des requêtes de recherche et définition des mots clés à exclure afin d’empêcher la diffusion de vos annonces pour des requêtes non pertinentes ou peu performantes.
  • Utilisation d’images de haute qualité ainsi qu’un texte promotionnel de façon à mettre en valeur vos atouts et vos principaux arguments de vente.

Gestion des annonces et enchères

  • Le catalogue peut être divisé en campagnes et groupes de produits permettant de rassembler les produits devant être vendus suivant les même objectifs commerciaux.
  • La gestion des enchères peut se faire à plusieurs niveaux, jusqu’au niveau du produit lui même. Pour une meilleure rentabilité, il est possible d’augmenter les enchères sur les produits les plus performants tout en limitant les enchères sur les produits les moins performants ou à faible marge.